01h50
La plume est infidèle
et laisse parfois mourir,
aux détours des nuits blanches,
les secrets des poètes.

L’encre n’est pas un doux breuvage
quand elle sèche d’attendre les mots;

Le regard latent,
elle le nargue...

puis s’épanche en courbes sensuelles,

Le temps d’écrire...

des mots d’amour.

01h55
Fixer les yeux forts sur l’instant
et l’écriture devient danse,
le verbe, un fort jeu de plaisir,
et le rêve, un parfait complice.

Contrées sauvages et hostiles
du fin fond de l’être,

Inconnu

Puissance inspiratrice de l’amour qui nous lie

Musique.